Alfresco reverse proxy

Alfresco_Community_Logo_RGB_stacked2-300x103

Le fait de recourir à Apache va vous permettre de connecter un lecteur réseau (WebDAv) sans avoir à renseigner le port ni à modifier les clefs de registre windows.

Il sera beaucoup plus simple de configurer le SSL (Secure Socket Layer) afin de crypter les informations qui transitent entre votre site Internet et vos visiteurs.

On va voir dans cet article comment faire une redirection du port 8080 d’Alfresco vers le port 80 en toute transparence via le serveur Apache.

On appelle cela du reverse proxy.

Pour ce faire, nous avons besoin de deux modules Apache non activés par défaut, proxy_http et rewrite, il faut se rendre dans le dossier mods-available :

On les active de la sorte :
a2enmod proxy_http rewrite

On n’oublie pas de recharger Apache pour les prendre en compte :
service apache2 reload

Le virtual host permet d’éviter que les utilisateurs, sans spécifier le port :8080 à la fin de l’adresse, tombent sur la page par défaut d’Apache, qui ne sera autre que la page d’Alfresco share.

Pour la création du virtual host, il faut se rendre dans le dossier :

/…/apache2/sites-available

Il faut y créer un fichier de conf, exemple : alfresco-reverse-proxy.

ServerName apache

<VirtualHost *:80>

ServerName alfresco

ErrorLog « /var/log/apache2/alfresco-error.log »

CustomLog « /var/log/apache2/alfresco-access.log » common

ProxyPreserveHost On

RewriteEngine On

RewriteCond %{REQUEST_URI} !^/alfresco*

RewriteCond %{REQUEST_URI} !^/share*

RewriteRule /(.*)$ /share$0 [R]

ProxyPass /alfresco http://@IP:8080/alfresco

ProxyPassReverse /alfresco http://@IP:8080/alfresco

ProxyPass /share http://@IP:8080/share

ProxyPassReverse /share http://@IP:8080/share

</VirtualHost>

Ne pas oublier de l’activé :

a2ensite alfresco-reverse-proxy.conf

Si le virtualhost est actif, on recharge la configuration d’Apache :

service apache2 reload

Dès lors, en utilisant la même adresse, le visiteur sera redirigé de manière transparente vers l’interface souhaitée.

10 Bonnes raisons d’utiliser une GED Alfresco en extranet pour collaborer avec ses clients et partenaires

A l’heure de la transformation digitale, le numérique offre la possibilité de collaborer autour des documents de travail de façon dématérialisée. Disposer d’un logiciel en extranet de collaboration permet de gagner du temps en identifiant rapidement l’unique et dernière version de chaque document. Vous communiquerez aussi toujours avec des versions à jour.  Pour cela Alfresco permet aussi bien de gérer les documents critiques d’une PME que des millions de documents d’une multinationale.

 

Voici plusieurs bénéfices que peuvent vous apporter un ECM Alfresco pour gagner en productivité et en sécurité :

–          Centraliser les documents importants pour l’activité de collaboration avec les acteurs externes

–          Ne pas avoir de divergence de versions de document entre votre société et vos partenaires

–          Pouvoir comparer des versions de document

–          Gérer précisément les permissions d’accès

–          Commenter les documents ainsi que leurs versions

–          Limiter les échanges par e-mails

–          Utiliser les workflows pour affecter des tâches à vos partenaires

–          Savoir où sont stockées vos données

–          Avoir accès à vos contenus en mobilité

–          Archiver vos documents une fois le contrat ou le projet clos

 

Demandez un diagnostique gratuit pour la mise en place de l’outil de Gestion Electronique des Documents à contact@rainbow-integration.fr

Ulrich JULIEN